Vendredi 30 mars 2018 à 20h

La Niche du Chien à plumes 52190, Dommarien

 

 

Joseph Haydn, Michel Serres

Les 7 dernières Paroles du Christ en Croix

Michel Serres, de l'Académie française,

Quatuor Métamorphoses

 

 

En 1786, Haydn compose une œuvre tout d’abord purement orchestrale pour accompagner le texte biblique. Résultat de la commande d’un chanoine espagnol de Cadix, elle est destinée à illustrer une cérémonie du Vendredi Saint dans l’église de Santa Cueva de la cité. Elle est constituée de sept adagios orchestraux qui illustrent et commentent les paroles que Jésus prononça avant de mourir. Le premier concert a lieu à Cadix le 6 avril 1787. Le 8 avril suivant, Haydn joint à sa partition cette recommandation à son éditeur : « Chacune des sonates, chacun des textes plutôt, est rendu par une musique uniquement instrumentale, de telle sorte que même dans l’âme de ceux qui savent très peu de choses, elles suscitent l’impression la plus profonde. »

Le texte de Michel Serres, qui accompagne le déroulement de toutes les séquences de l’œuvre, est issu d’une commande du Quatuor Ysaÿe au philosophe. Celui-ci déclara d’abord son embarras : « Je me vis bloqué entre la partition de Haydn, admirable, l’Ecriture Sainte et leur interprétation, dont je ne suis pas digne.[…] Ecrites en essayant de l’oublier, ces quelques phrases méditent autant que possible sur la résonance aux Sept Paroles des questions de notre temps : l’abandon et la violence, la peine de mort, la naissance, la généalogie et la parenté… »

 

 

Le quatuor à cordes Métamorphoses est constitué de jeunes musiciens issus des Conservatoires nationaux supérieurs de Paris, Londres et Bruxelles.

Une Métamorphose progressive et infinie des quatre individualités par la fusion de leurs timbres, de leurs dynamiques et de leurs énergies vers un univers propre à leur quatuor, telle est la volonté de ces jeunes talentueux artistes.

Ces quatre musiciens venant d’horizons divers et de cultures différentes unissent leurs talents au profit d’une unité sonore, d’une esthétique commune et d’une envie de partager avec le public la richesse et la magnificence du répertoire du quatuor à cordes.

Restant curieux dans leur répertoire, le quatuor Métamorphoses joue des œuvres de l’époque Classique à l’époque Romantique, jusqu’à l’époque Contemporaine


à bientôt !

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Michel Frémont